Notre poète Caudrotais Fernand MASSON alias FLORIMOND a publié ce poème en gascon dans le Lou Garounés de 1931

Voici la copie de la page originale et dessous la traduction en français

Lou Garounés 1931 (16)

Fraternité

(Traduction R Gaston)

SOURCE de la traduction ICI

Au grand livre de la Nature

Celui qui sait lire les écritures

Où le Devoir nous est tracé,

Voit aussi clair qu’eau de roche

La moralité de l’encoche

Que Notre Maître a faite au blé.

Ce ne sont pas des grains comme les autres.

Ils ont de toutes petites joues

Bien séparées par un creux…

Du bout du doigt , une pression,

Crac ! Aussitôt l’ongle enfoncé

Et chaque grain se partage en deux

Homme riche, tu dois comprendre !

Le Bon Dieu a voulu t’apprendre

En échancrant ainsi le blé,

Que dans un reste charitable

Il doit être avec le miséreux

Généreusement partagé !